Test N°22 : The Legend of Zelda : Twilight Princess

Bonjour et bienvenue dans le dernier test d’avril, dédié encore une fois à un Zelda. Après Breath of the Wild, on s’intéresse à The Legend of Zelda : Twilight Princess, mon premier Zelda !!


Un jeu plus sombre

Hyrule

The Legend of Zelda : Twilight Princess (j’abrégerai en Zelda TP par la suite) est donc un jeu sorti en 2006 sur GameCube et Wii. Le jeu se présente comme étant le successeur d’Ocarina of Time, après un Wind Waker qui changeait totalement de style.

Au revoir les voyages en bateau sur un immense océan, Twilight Princess revient aux bases de la série, tout en nous livrant le 2ème plus grand Hyrule de la série, derrière Breath of the Wild. Montagnes enneigées, lac, désert, forêt et même une petite escapade dans les cieux, Twilight Princess possède une grande variété d’environnement, qui s’articulent tous autour d’une plaine d’Hyrule plus vaste qu’elle ne l’a jamais été.

Link

Twilight Princess nous met, comme chaque Zelda, dans la peau de Link, ici fermier dans le petit village de Toal. Cependant, un jour, alors qu’il était à la source de Latouane avec ses amis, il se fait attaquer par une troupe de brigands, alors que ses camarades se font enlever. En les poursuivant, Link se retrouve face à un mur sombre, qui l’absorbe avant qu’il ne se transforme en loup…

Le jeu possède donc un univers bien plus sombre que les autres Zelda, au sens propre comme au figuré. Ce n’est pas pour rien qu’on y joue le Link le plus âgé de la série ! Un Hyrule plus grand, mais également plus réaliste, s’offre à nous. La citadelle d’Hyrule est plus grande et plus peuplée, comme les villages que nous explorons, au nombre de 3 : le village Toal, où a grandi Link, dans la région de Latouane, le village Goron, dans la région d’Ordinn et le village Zora, dans la région de Lanelle.

Les Kokiri ne sont pas présent, leur disparition est supposée lorsque la forêt de Firone est explorée. Mais Twilight Princes est bien plus connu pour l’ajout principal du jeu, le monde du Crépuscule et la transformation en loup…

Le crépuscule

Depuis Wind Waker, chaque Zelda ajoutait son grin de sel à la formule initiée par A Link to the Past et développée par Link’s Awakening et Ocarina of Time. Après le bateau de Wind Waker, le rapetissement de Minish Cape et le multijoueur de la gamme Four Swords, Twilight Princess introduit la transformation en loup et le monde du Crépuscule (Twilight Realm en anglais)

Si le monde du Crépuscule sera surtout présent durant le premier tiers du jeu, où il envahit peu à peu Hyrule, et à la fin, où nous partons explorer le monde du Crépuscule, la transformation en loup sera elle bien plus représentée tout au long de Twilight Princess.

Wolf Link | Heroes Wiki | Fandom

C’est quand même ironique de se dire que 2 de mes jeux préférés, Twilight Princess et Okami, mettent autant en avant le loup (pas pour rien que c’est un de mes animaux préférés). Cependant, là où Okami nous fait incarner une déesse qui se bat épée dans la gueule et avec un miroir magique, dans Twilight Princess, on incarne un simple loup.

Oubliez donc les danses spectaculaires, les coups d’épées et les différents objets de l’arsenal de Link, Link Loup se bat avec sa mâchoire, comme un vrai mammifère ! Cette forme permet à Link de s’engouffrer dans des tunnels, de suivre des odeurs grâce à son odorat, mais aussi de détecter les fantômes grâce…. au 6ème sens du loup ? Mais c’est aussi sous cette forme qu’apparaît la nouvelle camarade de Link, adorée par de nombreux fans encore aujourd’hui, Midona !

Midona

Après une Navi inutile et un Lion Rouge assez plat, et avant une Fay assez bancale, Midona est une réussite sur tout les points. Un design plus qu’original, un background très profond (que je ne spoilerais pas, même si le jeu a déjà 14 ans), et surtout un caractère bien trempée, puisqu’elle se chamaillera avec Link durant la première partie de l’aventure. On peut penser aux différentes moqueries qu’elle fait sur son apparence de loup ou en le taquinant sur le fait qu’Hyrule a l’air bien plus jolie soumise au Crépuscule.

Midona apporte également beaucoup au gameplay lupin de Link. Elle permettra de charger une attaque pour foncer sur les ennemis environnants, tout en permettant de pousser des objets ou, dans la seconde moitié de l’aventure, de se téléporter ou d’alterner entre les formes humaines et animale de Link.

Mon seul regret est que ce tempérament chamailleur s’effacera peu à peu une fois le twist de la fin du premier tiers passé. Elle deviendra alors plus attentionnée envers Link, en le taquinant encore de temps en temps, mais en agissant alors plus comme une grande sœur que comme le petit diablotin qu’elle semblait être au début.

Mais Midona est vraiment l’une des plus grosses réussites de Twilight Princess ! Ressemblant bien plus à une partenaire de voyage qu’à un simple personnage fonction comme les autres compagnons de Link, elle laisse une marque indélébile dans les esprits des joueurs qui ont joués à Twilight Princess !


Une simple évolution d’Ocarina of Time ?

Célestia

« Twilight Princess n’est qu’une simple version + d’Ocarina of Time ». C’est ce que vous entendrez chez les personnes n’aimant pas Twilight Princess. Le jeu est-il une simple version modifiée et améliorée d’Ocarina of Time ? Oui et non…

Le Temple du Temps

Il est vrai qu’au premier abord, Twilight Princess partage beaucoup de similitudes avec Ocarina of Time : la typographie générale d’Hyrule, les peuples qui habitent le royaume, la plupart des donjons qui font référence à Ocarina of Time (Temple Sylvestre = Arbre Mojo, le Temple du Temps, le Temple Abyssal similaire au Temple de l’Eau d’Ocarina of Time…). Mais limiter Twilight Princess à ça et surtout, ne reprocher ça qu’à lui serait faire preuve d’énormément de mauvaise foi.

Chaque Zelda, de Majora’s Mask à A Link Between Worlds, reposait sur le squelette d’Ocarina of Time. Cependant, Twilight Princess se positionne comme étant la suite d’Ocarina of Time, dans le même Hyrule qui aurait vieilli… C’est donc normal que Twilight Princess partage autant de points avec le jeu 64.

Sans compter que Twilight Princess est le jeu Zelda avec le meilleur équilibre entre les zones de l’Overworld et les donjons. Chaque donjon est profond, long et unique, bien plus que dans OoT, et les zones du monde sont grandes complexes et intéressantes, bien plus que dans Skyward Sword. Je me risque même à dire que Twilight Princess est le meilleur jeu Zelda utilisant l’ancienne formule, en plus d’être mon Zelda favori !

Twilight Princess Walkthrough - The Master Sword - Zelda Dungeon

Twilight Princess est mon Zelda préféré. Possédant une direction artistique intéressante pour un Zelda, un scénario très abouti par rapport aux standards de la licence et une musique enchanteresse (comme le reste des Zelda), il reste pour moi le pinacle de la formule Ocarina of Time, précédant une lente descente aux enfers jusqu’au 3 mars 2017….

Notation :

Gameplay et level-design : 19/20

Graphismes et chara-design : 18/20

Scénario : 19/20

Musique : 20/20

Plaisir de Jeu et Durée de vie : 20/20

Total : 96/100 = 19,2/20

Abouti sur tout les points, Twilight Princess est un jeu qui doit être parcouru au moins une fois dans une vie. L’un des meilleurs Zelda, si ce n’est le meilleur en écoutant mon cœur. Un jeu qui préserve ses racines, tout en s’essayant sur des terrains inédits pour la série, comme un univers bien plus sombre et un scénario plus profond. Un incontournable des 43 ans de Nintendo dans le jeu vidéo !

8 commentaires sur « Test N°22 : The Legend of Zelda : Twilight Princess »

  1. Je suis globalement d’accord avec toi, sauf pour la question de la lente descente aux enfers, gredin !

    Skyward Sword a de belles qualités malgré des défauts énormes. Les épisodes DS aussi, mais surtout A Link Between Worlds est un chef-d’oeuvre absolu ! J’ai dailleurs tendance à le mettre dans mes épisodes préférés avec TP, derrière BOTW et OOT (que je continue de préférer en tant que Zeldz pré open world).

    Mais je sais que les fans de Zelda ne seront jamais d’accord sur la qualité des épisodes. Et je suis très content de voir quelqu’un rendre honneur à TP qui est trop souvent traîné dans la boue.

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, j’avais oublié A Link Between Worlds qui est un bon Zelda et un très bon jeu. Mais j’ai moins aimé Skyward Sword qui est très très inégal et j’ai détesté TriForce Heroes. Après pour A Link Between Worlds, j’ai moins aimé la DA et certains donjons, et le jeu aurait gagné a encore plus se détacher que A Link to the Past. Mais j’en parlerai un jour, car j’ai aussi des choses à dire dessus

      J’aime

      1. J’ai hâte de te lire sur ce jeu dans ce cas.
        Skyward sword on est d’accord qu’il est inégal. Jai aime le gameplay à la wii mote, et le level design global est hallucinant. Mais la construction de l’univers et du jeu m’ont vraiment déplu.
        Tout comme l’idée de retourner 3 fois dans les mêmes zones. Si les transformations des lieux (sans tricher sur le level.design en plus) sont ouf et témoignent d’un travail de malade, ça a aussi comme effet négatif de créer une certaine monotonie.

        Par contre Tri Force Heroes c’est un spin off qui m’a bien plu. Mais je l’ai fait en full solo.

        Aimé par 1 personne

      2. Faut dire que les Zelda ont souvent été, comme les Mario, des vitrines technologiques des consoles Nintendo, pour Skyward Sword c’est le Wii Motion + par exemple. Pour ce dernier, j’ai énormément aimé la majorité des donjons, très inventifs ou le gameplay à la Wiimote qui passe bien, mais on sent que la volonté de changer un peu la formule Zelda fait apparaître de gros défauts, comme l’univers, qui est très réduit et ne donne pas de sentiment d’un monde vivant, contrairement à Ocarina of Time ou TP par exemple.

        Pour ce qui est du test de A Link Between Worlds, ce sera sûrement pas avant juin/juillet, j’essayerai de synchroniser un événement lié au début de la Saison 2 de l’Histoire de Nintendo qui parlera plus en profondeur des licences

        J’aime

  2. Twilight princess est également mon Zelda préféré mais surtout le jeu ultime que je préfère. Le scénario est vraiment super ainsi que les personnages crée autour de Link. Je pense bien évidemment à Midona ! Un chef d’oeuvre 😄

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s