Critique N°28 : Kaguya-Sama : Love is War : tomes 1 à 5

Bonjour à tous et bienvenue dans la critique de la semaine ! Oui, après avoir enchaîné 2 semaines incroyables, je pense qu’il va falloir qu’on se repose un peu non ? Et quoi de mieux pour se reposer qu’une comédie très réussie ? C’est parti pour Kaguya-Sama : Love is War, qui est le sujet de la critique d’aujourd’hui, avec ses tomes 1 à 5, soit l’équivalent de sa saison 1 !

Kaguya-Sama : Love is War est un manga écrit et dessiné par Aka Akasaka et prépublié dans le Weekly Young Jump de la Shueisha, il s’agit donc d’un seinen. On y suit le quotidien de Miyuki Shirogane et de Kaguya Shinomiya, tout deux membre du B.D.E. de l’Académie Shûchiin, prestigieuse école où ne sont accueillis que les enfants des élites du Japon (à l’exception de Shirogane justement), qui cherchent à sortir ensemble. Cependant, ils sont tellement fiers que déclarer ses sentiments en premier serait une immense défaite et les rendrait, selon eux, soumis à leur moitié. C’est donc le début d’un incroyable combat au sein du B.D.E. de l’Académie !


Un scénario correct et des personnages excellents

Le scénario de Kaguya-Sama n’est pas incroyable, il fait ce qu’on lui demande, et nous introduit un prétexte et un contexte, formule qui vous verrez, peut être appliquée à beaucoup d’autres mangas et jeux. Ici le prétexte est simple : faire en sorte que Shirogane ou Shinomiya fasse sa déclaration à l’autre (en fonction de qui on suit pendant le chapitre) et le contexte étant l’Académie Schûchiin et plus particulièrement le B.D.E. qui sera le lieu où se produiront de nombreux quiproquos, situations comiques et problèmes en tout genre

Chika Fujiwara from Kaguya-sama: Love is War No | Anime ...

Kaguya-Sama : Love is War brille surtout à travers ses personnages, qui sont pour moi l’un des meilleurs casting que j’ai pu voir dans une comédie, si ce n’est LE meilleur casting, oui devant Grand Blue. Alors oui, Kaguya-Sama nous propose un nombre de personnages assez réduit quand on compare à d’autres comédies, mais c’est justement ce qui fait sa force. Je vous propose de faire une présentation détaillée des 4 personnages principaux qui apparaissent dans ces 5 premiers tomes :

Miyuki Shirogane from Kaguya-sama: Love is War | Miyuki, Abstract ...

Miyuki Shirogane : il s’agit du président du B.D.E.. Contrairement à 99% des élèves de l’Académie, il ne descend pas d’une grande famille. Il a réussi à gravir peu à peu les échelons jusqu’à atteindre le grade de président, car c’est un élève très assidu qui n’hésiterai pas à mettre sa santé en péril pour travailler et aider autrui. Si il excelle dans les études et dans les arts, il est très peu doué en sport et en musique. Il est amoureux de Shinomiya et il souhaite qu’elle se déclare en première, afin de ne pas perdre sa fierté.

Kaguya Shinomiya from Kaguya-sama: Love is War How Cute | Cute ...

Kaguya Shinomiya : Vice-présidente du B.D.E.. Elle est la fille du président du groupe Shinomiya, l’un des 4 plus grands conglomérat japonais. Elle est naturellement douée dans à peu près tout les domaines, que ce soit le tir à l’arc, les études, les arts…. Sauf dans les connaissances de tout ce qui touche à l’amour, ayant reçu très peu d’éducation à ce sujet. Elle est amoureuse de Shirogane et veut qu’il se déclare en premier, afin de ne pas perdre sa fierté et parce que selon elle « Elle ne peut pas faire sa déclaration à un roturier ».

Chika Fujiwara | Anime kawaii, Menina anime, Raparigas anime

Chika Fujiwara : Secrétaire du B.D.E. et possédant un Q.I. de 3, elle est la fille d’un politicien et la première amie de Kaguya. Elle apporte un peu de fraîcheur nécessaire entre les deux mastodontes que sont Shinomiya et Shirogane. Elle est très naïve, adore les jeux de sociétés (elle fait d’ailleurs partie du club des jeux de sociétés) et est insouciante.

Yu Ishigami | Kaguya-sama wa Kokurasetai Wikia | Fandom

Yu Ishigami : Trésorier du B.D.E., il est le fils d’un fabriquant de jouet. Il souffre d’un complexe d’infériorité mais est malgré tout très bienveillant et gentil avec la plupart des autres élèves, sauf quand on lui parle de relations amoureuses où il s’enflamme. Est un très bon ami de Shirogane, est en bon terme avec Fujiwara mais a peur de Shinomiya


Un comédie qui sait ce qu’elle fait

Le manga gère à la perfection ce casting assez réduit, en usant et abusant du comique de situation, sans que ça devienne lassant. On en arrive même à se demander comment c’est possible qu’une telle idée n’ait jamais été utilisé, vu comment elle est ingénieuse. Globalement chaque chapitre suit le même déroulé, qu’on peut résumer en utilisant les schémas narratif : Situation initiale > élément déclencheur > Péripéties > élément de résolution > Situation finale, bien que certains chapitres font l’impasse sur les situations finale et initiales. En plus de ce comique de situation très travaillé, qui se base sur des quiproquos, Kaguya-Sama : Love is War utilise également le comique de répétition, et c’est ce qui se remarque en analysant l’univers de la série.

Avis sur la série Kaguya-sama: Love is War (2019) par Gaël_Pow ...

Comme dit plus haut, l’univers et les décors de la série illustrent à mon avis très bien le comique de répétition qui est utilisé dans la série. C’est simple, le nombre de décor se compte sur les doigt de deux mains : le B.D.E., les salles de classes, la salle de sport, le couloir et l’extérieur du lycée. Oui, on dirait que je triche à réunir plusieurs ensembles ainsi, mais c’est la force de Kaguya-Sama, d’utiliser ça à son avantage. Car au final, on ne se lasse jamais de ce cadre, et le comique de répétition ne s’arrête pas là ! Je pense notamment au narrateur, qui résume à la fin de chaque chapitre la situation, comme si il s’agissait d’une vraie guerre (Love is War, tiens tiens tiens…), regardez plutôt :

Avant de conclure, j’aimerais revenir très rapidement sur le scénario et les dessins de Kaguya-Sama. Comme ce que j’ai dit au début, oui, le scénario de Kaguya-Sama : Love is War n’est pas révolutionnaire. Oui, ce n’est pas un scénario qui va instaurer de nouveaux codes dans le genre de la comédie romantique, mais il fait ce qu’on lui demande, et il le fait bien. Le comique de situation si cher à l’ADN de la série commence souvent par le scénario, et c’est justement à cause de ça que je le trouve excellent, voilà, je n’ai rien d’autre à dire sur ce sujet. Pour ce qui est des dessins, je trouve encore une fois qu’ils font le travail. Ils ne sont pas sublimes, mais ils sont très jolis, et c’est tout ce qu’on leur demande

Notation:

Personnages: 20/20

Scénario: 14/20

Ambiance et Univers: 20/20

Dessins: 16/20

Plaisir de Lecture: 20/20

Total : 90/100 = 18/20

Kaguya-Sama est vraiment un manga qui donne la joie de vivre et l’envie de sourire, pas pour les mêmes raisons que Grand Blue, mais plus car il nous émerveille devant l’innocence et la beauté de ses personnages, qu’il arrive à rendre très « vrais ». Le manga déborde de potentiel et semble attendre de tout cœur sa parution en France ! Alors, s’il vous plaît….

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s