Analytique N°15 : Retour sur Demon Slayer, surcoté ou phénomène de la décennie ?

Bonjour à tous et bienvenue dans cette Analytique qui va faire office de suite et de bilan au tout premier article du site, l’Analytique N°1 sur Demon Slayer. Petite précision, je ne traiterais à aucun moment de la qualité du manga, une critique dédiée arrivera dès que le manga sera achevé. On va juste revenir sur l’ampleur du boost du manga. Sur ce, je vous souhaite une bonne lecture !!

Si vous suivez un peu l’actualité manga autour des ventes, Demon Slayer doit être un titre qui suscite en vous une grande crainte ou une admiration. Commencé le 15 février 2016 dans le Weekly Shônen Jump et ayant réussi à se constituer une fanbase correcte en 3 ans, son adaptation animée diffusée du 6 avril 2019 au 28 septembre 2019 l’aura propulsé de la 12ème place des ventes en mai 2019 à la 1ère place annuelle à la fin de l’année Oricon 2019 (novembre-novembre).

Revenons donc ensemble sur ce boost phénoménal et historique, qui aura permis à Demon Slayer : Kimetsu no Yaiba devenir le premier manga autre que One Piece à prendre la première place des ventes annuelles depuis 2008, mais aussi de ressusciter la parution française de la série.

Annoncée dans le Weekly Shônen Jump #17 de 2018, qui est paru le 4 juin de la même année, l’adaptation animé du manga est crée par le studio ufotable, à qui on doit l’anime de Fate/Zero. Composé de 26 épisodes, l’anime adapte les 6 premiers tomes du manga, soit 6 arcs : l’arc de l’examen des Pourfendeurs, l’arc de la première mission, l’arc d’Asakusa, l’arc de la Maison des Tambours, l’arc du Mont Natagumo et l’arc de la rééducation.

Et je vais arrêter là concernant l’anime en lui-même. Il est excellent, aucun doute là-dessus, mais on n’est pas dans une critique. Revenons tout d’abord sur l’histoire de ce boost.


Le boost de Demon Slayer : le pourquoi du comment

Demon Slayer - Série TV 2019 - AlloCiné

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, les ventes de Kimetsu no Yaiba n’ont pas explosées dès avril et le début de son anime, loin de là. Le manga a vraiment commencé à voir ses ventes grimper à partir de mai-juin (10ème à la fin juin 2019) pour ensuite exploser en juillet (5ème en juillet 2019) et ne jamais redescendre. Voici un graphique qui illustre les ventes mensuelles de Demon Slayer de juillet 2019 à février 2020

Je pense que le graphique parle de lui-même…. Des ventes en constante augmentation si on excepte les mois de novembre 2019 et de janvier 2020, qui sont en retrait à cause des ruptures de stocks (on peut observer que ces mois « vides » se situent juste après des mois qui ont vus les ventes exploser). Et la tendance se répète avec mars 2020 qui semble être un mois avec des ventes plus faibles (par exemple, « seulement » 600 000 ventes la semaine dernière).

Mais encore une fois, pourquoi les ventes de Demon Slayer ont-elles autant augmentées ? Son anime n’a pourtant rien de différent, alors pourquoi ?

Tout d’abord, son animé est d’excellente qualité. Oui, je dis qu’il n’a rien de différent et pourtant j’en parle. Serais-je un gros hypocrite qui souhaite vous arnaquer en disant n’importe quoi ? Alors non, enfin je crois, juste que il faut le reconnaître, l’anime de Demon Slayer possède une excellente animation bien au dessus de la moyenne. ufotable a parfaitement géré de ce côté là, et il suffit de voir les ventes pour comparer.

Le boost a vraiment pris de l’ampleur à partir de l’épisode 19, soit l’épisode qui contient la scène qui a été nommée comme « Meilleure scène de combat de 2019 » selon les Crunchyroll Anime Awards tout de même.

Je pense que on peut déclarer que l’anime est l’étincelle qui a démarré ce boost, et que le reste ne dépend plus de lui.

Il suffit de voir d’autres animes qui ont bien boosté leur manga pour comparer, comme Go-Toubun no Hanayome ou My Hero Academia, qui ont aidé leur manga à amener de nouveaux lecteurs, et non à toujours en recruter de plus en plus.

Amazon.fr - Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba, Vol. 10 - Gotouge ...

2ème facteur qu’il est intéressant de prendre en compte : Demon Slayer se vend bien plus grâce à ses anciens volumes que grâce à ses nouveaux. Laissez-moi expliquer. Chaque volume de Demon Slayer tourne aujourd’hui autour de 2,5 millions d’exemplaires vendus, ce qui donne 47,5 millions d’exemplaires au total en arrondissant (certains sont en dessous, et le tomes 19 est environ à 2,2 millions) et les ventes de 2019 + 2020 à l’heure actuelle sont de 43 658 414 exemplaires, ce qui fait que Demon Slayer a effectué 91,9% de ses ventes totales sur cet intervalle d’un 1 an et demi… 91,9%, c’est énorme !!

Mais alors, pourquoi une telle augmentation ? Je pense qu’on peut expliquer ça par le fait que lorsque son boost a commencé, Demon Slayer était un manga à 16 volumes, ce qui reste un nombre assez faible. Alors attention, je ne dis pas que Demon Slayer n’aurait pas eu de boost avec 3 ou 4 volumes en plus à son compteur, mais que le nombre de tomes a forcément du jouer dans l’ampleur du boost.

Je pense que dans l’imaginaire collectif, on a naturellement ou maximiser ou minimiser quelque chose en fonction de son chiffre. On rapproche inconsciemment bien plus le chiffre 16 du chiffre 15 que du chiffre 20 par exemple. De même, les nombres ronds marquent des « caps ».

Ainsi, je pense que la majorité des lecteurs acquis grâce au boost ont plus achetés le manga petit à petit en se disant que de toute façon, il y avait peu de tomes, que d’un coup. J’espère que vous arrivez à me suivre…

Should I read the Kimetsu no Yaiba manga? I watched the anime and ...

En 3ème facteur, qu’on peut lier au second, il y a également le fait que Demon Slayer soit dans son arc final. Ce statut scénaristique peut commercialement aider un manga de plusieurs manières. Tout d’abord au niveau hebdomadaire : un manga dans son arc final est par définition proche de sa fin, ce qui incite donc plus les lecteurs tombant sur un chapitre récent à acheter la série puisque de toute façon, elle se termine bientôt (d’où la mise en lien avec le 2ème facteur, Demon Slayer « combine » le statut de manga dans son arc final et ayant relativement peu de tomes au compteur).

De l’autre côté, un arc final est bien souvent synonyme d’apothéose scénaristique, qui lie tout les personnages afin de leur donner une conclusion (ce que Demon Slayer arrive très bien à faire), ce qui peut encore une fois inciter le lecteur qui découvre le manga à acheter les anciens tomes pour découvrir tel ou tel personnage…

Rappelez-vous, je vous disais avec le graphiques que l’ascension du manga était régulièrement ponctuée de nombreuses ruptures de stock. On peut logiquement se demander pourquoi Shueisha ne distribue pas d’un coup un énorme stock pour permettre au manga de continuer à s’écouler ? Je pense qu’on peut trouver 2 réponses à ça.

Déjà, peut-être que Shueisha n’a pas prévu un aussi gros succès qui l’oblige à refaire des stocks dans l’urgence, sauf que le boost dure depuis maintenant près de 10 mois ! Autant en septembre-octobre je pourrais comprendre, mais là en mars ils devraient avoir compris ! Sauf que je pense que les rupture de stocks ont une autre raison d’être…

Revenons sur le graphique. Chacune des 2 ruptures de stocks a été suivie par une énorme augmentation des ventes… Vous allez me dire que c’est sûrement les fans qui se ruent sur les nouveaux stocks. Sauf que bon, au bout d’un moment la fanbase a forcément acheté les tomes de la série…

On peut théoriser sur le fait que Shueisha prévoit à chaque fois un nombre de stock assez limité afin de laisser le bouche-à-oreille faire son boulot. Et c’est là que réside le « secret » du boost de Demon Slayer pour moi. Je peux me tromper et vous pouvez avoir un avis différent, mais c’est ce mon point de vue.


Et à l’avenir ?

Mais projetons nous dans un avenir proche. Demon Slayer va-t-il continuer à se vendre, va-t-il dépasser les ventes annuelles de One Piece, quand sortira le prochain chapitre de HunterXHunter, va-t-il marquer l’histoire comme le leader de la génération ?

Déjà, soyons clair sur un point : Demon Slayer sera premier en 2020, c’est sûr et certain. Le 2ème actuel, l’éternel One Piece, n’a pour l’instant qu’un tome 95 qui s’est très mal vendu pour ses standards. Autant dire que tout est déjà joué d’avance. Concernant les meilleures ventes annuelles depuis 2008, date à laquelle Oricon a commencé à nous partager les ventes globales,

Demon Slayer s’emparera de la couronne de One Piece, et il risque de la garder pendant très longtemps. Je vous vois, les pros-One Piece, à me hurler que « One Piece reprendra la tête en 2021 !! », « L’arc final de One Piece va tout dézinguer », « DeMoN sLaYeR C SuRcOtE ». Alors juste, si un manga doit détrôner Demon Slayer sur les meilleures ventes annuelles, ce ne sera pas One Piece. One Piece est un manga bien trop vieux pour espérer faire ça. 96 tomes, c’est un nombre qui est juste considérable, il faut s’en rendre compte.

Le manga d’Oda ne peut plus compter sur aucun boost pour se vendre comme en 2011. Car pour ça, il faudrait un arrivage massif de lecteurs, et allez dire à quelqu’un d’acheter 96 tomes à 7 euros l’unité… Si Demon Slayer doit être détrôné, ça doit être soit par un manga à l’immense potentiel, soit par un manga qui n’existe pas encore. Je ne me prononcerais pas, car c’est un domaine avec énormément d’inconnues.

Demon Slayer: Kimetsu no Yaiba' chapter 200: Giant baby form ...

Comme dit plus haut, Demon Slayer est dans son arc final. Le manga va donc bientôt se retirer et étant un lecteur des chapitres les plus récents, ça pourrait même être pour très bientôt. Cependant les ventes ne vont pas s’effondrer du jour au lendemain parce que le manga a pris fin. C’est sûr que l’absence d’une parution hebdomadaire va peut-être impacter les ventes, mais il ne faut pas oublier que l’anime est là, et vu le succès de la saison 1, j’imagine qu’une fois le film qui adapte l’arc du Train de l’Infini sorti, ufotable ne se manquera pas de remballer pour une 2ème saison (et vu les critiques positives faites à l’animation, ça m’étonnerai qu’ils abandonnent la licence). Demon Slayer est là et pour longtemps, il faut s’y faire !!

Merci à vous d’avoir lu cet article. Je remercie du fond du cœur Otakulte et Floriano pour leurs chiffres, allez voir ce qu’ils font. Sinon, nous on se voit demain pour une Amachronique, abonnez-vous en cliquant sur le bouton bleu et à bientôt !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s