Test N°16 : Kirby’s Return to Dreamland

Résultat de recherche d'images pour "kirby's return to dream land""

Kirby aura décidément connu une décennie 2000 compliquée. Alors oui, 8 jeux de la licence sont sortis en comptant les spins-offs (ce qui peut paraître énorme pour la plupart des licences du JV, mais c’est peut, même pour Kirby). Parmi ces 8 jeux, 2 spins-offs.

Et parmi les 6 jeux de la série principale, 0 sur console de salon, ce qui faisait de Kirby 64 : The Crystals Shards le dernier jeu Kirby principal à être sorti sur console de salon, en 2000. On peut donc dire que Kirby’s Return to Dreamland était très attendu par les fans de la licence, car non seulement il mettait fin à cette longue attente, mais il remettait également au premier plan quelque chose que la série avait abandonné depuis un bon bout de temps. Mais assez tergiversé, passons au test !


Un retour aux sources nécessaire

Résultat de recherche d'images pour "kirby adventure wii fr""

Kirby’s Return to Dreamland est donc un jeu de plate-forme sorti fin 2011. Le jeu s’inscrit dans la tradition des jeux Kirby, comprenez par là que le jeu est fait pour des enfants et que donc, la difficulté n’est pas trop élevée (possibilité de sauter à l’infini, barre de vie très grande là où celle des ennemis est ridiculement petite, de nombreux pouvoirs ont des attaques à distance….). Le jeu propose donc 4 personnages jouables, Kirby (bien évidemment), Meta Knight (qui a globalement les mêmes attaques que la transformation Épée de Kirby), Roi DaDiDou (qui a globalement les mêmes attaques que la transformation Marteau) et Bandana Waddle Dee, petit nouveau (qui lui s’inspire de Kirby Lance).

Le jeu est donc un pur jeu de plateforme « à l’ancienne », ce qui colle avec la tendance de l’époque, qui était de refaire des jeux de plateforme en 2D, tendance qui aura d’ailleurs sauvé beaucoup de héros qui se sont suicidés avec leur passage à la 3D.

Mais le plus ironique doit être le fait que Kirby, en maintenant près de 30 ans d’existence, n’a JAMAIS eu de jeu en 3D (si on excepte le mini-jeu de Kirby : Planet Robobot). Kirby’s Return to Dreamland est donc assez ironique, puisque non seulement il est la suite logique des choses pour Kirby, mais il est aussi l’une des stars de sa génération au niveau jeu de plateforme….


De nouvelles bases

GC 2011 : Kirby Returns to Dreamland daté en Europe

Kirby’s Return to Dreamland instaure également une équation dans sa série qui sera reprise scrupuleusement, jusqu’à aujourd’hui. Ainsi, l’équation se base sur l’ajout de nouvelles capacités pour Kirby, d’une grosse nouveauté, généralement des pouvoirs temporaires, et d’un plot twist en fin de partie. Et on pourrait penser que Return to Dreamland serait le moins bon des 4 épisodes qui utilisent ce système étant donné qu’il est le « créateur » de cette formule, et que ses successeurs auraient donc pu l’améliorer, et bien non, il est le meilleur.

J’irai même un peu plus loin en disant que certes, c’est lui qui gère le moins les nouvelles capacités temporaires de Kirby, mais Kirby’s Return to Dreamland reste très homogène au niveau de la qualité de ses mondes (il en propose tout de même 7, ce qui est beaucoup pour un jeu Kirby), de son OST et de son gameplay, que je trouve plus fluide que sur les autres opus (après la Wiimote c’est une plaie, t’aurais mis une manette Gamecube et t’a le meilleur jeu Kirby de l’univers).

Résultat de recherche d'images pour "kirby Return to Dreamland"

Bon, je vous parle de Kirby et de son histoire, mais revenons au sujet, le test de Kirby’s Return to Dreamland. Kirby’s Return to Dreamland est donc un jeu de plateforme plus que basique, comprenez par là que vous aurez une grosse cinquantaine de niveaux à finir. Mais le fun ne s’arrête pas là, puisque des collectibles font leur apparition, ici sous la forme de rouages à récupérer afin de…. finir le jeu à 100%.

Oui, pas de gros défi, de challenge insurmontable (on reste dans Kirby tout de même), mais une durée de vie assez conséquente, puisqu’il faudra jouer au moins 25-30H pour voir un joli 100% sur votre fichier (et 25-30H pour un jeu Kirby, c’est une très bonne durée de vie).

Kirby’s Return to Dreamland est donc pour moi l’incarnation de la progression de 25 ans d’optimisation pour finalement arriver à la formule la plus optimale des jeux Kirby « à l’ancienne ». 7 mondes qui garantissent une durée de vie mine de rien non négligeable, avec tout de même des pics de difficulté à la fin, des modes annexes qui relèvent le niveau et qui vous demanderont une certaine concentration, une OST de plus en plus efficace et peaufinée…. Mais ce n’est pas tout !


Un contenu conséquent

Le menu de sélection des mode de jeu, oui c’est plus que complet

Une fois fini, Kirby’s Return to Dreamland propose un contenu post-game assez conséquent. Déjà, la possibilité de refaire l’aventure dans un mode « Extra » avec seulement la moitié de sa barre de vie, mais également une difficulté revue à la hausse, avec des ennemis plus nombreux, des boss avec plus de vie, qui font plus de dégâts, qui sont plus nombreux…

Si il est possible de traverser le mode classique sans voir les mots « Game Over », ce ne sera pas aussi facile dans ce mode Extra. On notera également la réapparition de l’Arène, déjà présente dans Kirby Super Star et son remake Super Star Ultra. Dans l’Arène, c’est simple : des boss, des boss et encore un peu de boss en dessert.

Vous enchaînez donc les boss, avec peu de possibilité de soin, pour enfin avoir un peu de challenge. Et si ça ne vous suffit pas, il est possible, une fois le mode Extra terminé, de se frotter à l’Arène Ultime, qui intègre les boss du mode Extra, avec la barre de vie du mode normal. Ainsi, vous n’aurez pas le droit à l’erreur, en affrontant cette horde d’affreux avec une musique de plus en plus endiablée au fur et à mesure de l’avancement des combats.

Oui, je pense que vous avez compris, l’OST de Kirby’s Return to Dreamland est excellente. Mais plutôt que de vous en parler en long en large et en travers, laissez-moi inonder vos oreilles de douces mélodies sauce Pop Star.

Et encore, je me retiens à 5, parce que j’aurais pu vous sortir toute l’OST du jeu sans aucun problème ! Honnêtement, j’ai toujours trouvé que l’OST des jeux Kirby avait quelque chose en plus, mais là c’est encore au-dessus. L’OST de Return to Dreamland va de la petite mélodie au bon gros morceau de metal épique et violent sans le moindre soucis ! C’est juste dingue ! Bon, petit mot sur le scénario avant de passer à la note.


Un scénario qui arrive malgré tout à surprendre

Alors oui, c’est un jeu Kirby, ne vous attendez pas à un chef-d’oeuvre scénaristique qui vous tiendra en haleine. IL S’AGIT D’UN JEU KIRBY ! Mais mine de rien, le scénario va un peu plus loin que les autres jeux. Le scénario nous raconte donc l’histoire de Kirby, Meta Knight, DaDiDou et Bandana Waddle Dee, qui lors d’un jour ensoleillé à Dream Land, s’amusent et se reposent tranquillement lorsqu’un bateau jaillit d’une faille, bateau qui tombe en pièces et dont les pièces s’éparpillent aux 4 coins de la planète Pop.

Dans ce bateau se trouve Magolor, extraterrestre venu d’Halcandra qui échappe à Landia, dragon tyrannique de cette planète. Kirby et ses amis vont donc parcourir toute la planète Pop puis Halcandra afin de ramener Magolor chez lui et de sécuriser sa planète natale. Scénario plus que basique, mais pour la première fois en deux actes et avec un plot-twist plus que surprenant. Bon, je vous laisse avec la note

Résultat de recherche d'images pour "magolor soul creepy""
Yep, c’est bien un boss final de Kirby

Notation :

Gameplay et level-design : 18/20

Graphismes et chara-design : 16/20

Scénario : 15/20

Musique : 20/20

Plaisir de Jeu et Durée de Vie : 19/20

Total : 82/100 = 16,4/20

Kirby’s Return to Dreamalnd est un très bon jeu, et un excellent jeu Kirby. Alors oui, il se traîne plusieurs défauts inhérents à sa série, comme une difficulté très très faible pendant la majeure partie du jeu, mais le jeu relève le niveau et annonce en grande pompe le retour de Kirby sur console de salon !!

Un commentaire sur « Test N°16 : Kirby’s Return to Dreamland »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s