Analytique N°11 : Les Fans, entre Amour et Destruction

Résultat de recherche d'images pour "crazy anime character"

Bonjour et bienvenue dans cette Analytique dédiée à un sujet qui me tient beaucoup à cœur. On est tous fans de quelque chose. Oui, ne mentez pas. On est tous attaché à telle ou telle oeuvre, qu’elle soit vidéoludique, de l’animation, une oeuvre papier, du cinéma, ou quoi que ce soit. Cependant, si avoir des hordes de fans peut à priori sembler être une bonne chose pour un auteur, ça peut aussi commencer la destruction de son oeuvre. Et c’est ce que nous allons voir aujourd’hui sur CulturChronicles.

Mais tout d’abord, qu’est-ce que je considère comme un « fan » ? Je vous répondrai que pour moi, c’est une personne qui aime profondément quelque chose, et qui l’affiche sans en avoir honte (PP Twitter, ou par exemple des conversations sur tels ou tels événement lié à l’actu de ce qu’il aime). Et parfois, si cette personne est créative, elle va alors peut-être créer quelque chose lié à ce qu’elle aime.


Le côté positif des fandoms

Alors je ne parlerai pas du point de vue de tous les auteurs et créateurs de la civilisation humaine et de l’histoire humaine, ce serait arrogant. Mais de mon point de vue (que je partage sûrement avec d’autres), voir des personnes apprécier mon travail est une source de joie et de motivation énorme. Et j’imagine que ça doit être la même chose pour bien d’autres personnes. Il peut même arriver que les fans portent leur jeu/manga/licence préférée tout seul et pour moi, c’est l’exemple de Smash qui me vient directement en tête.

Résultat de recherche d'images pour "smash melee"

Enfin, quand je dis l’exemple de Smash, je parle du côté compétitif de la licence, qui a été porté par les fans de la série pendant environ 15 ans, jusqu’à que Nintendo commence à accepter ce pan de leur série de jeu de combat, lors de la deuxième moitié de la vie de Smash 4. Alors je ne m’étendrai pas là-dessus, le sujet est passionnant et aura sûrement sa propre Amachronique un jour tellement j’aime le Smash compétitif, mais je vous met le lien de la playlist du premier épisode du « The Smash Brothers Documentary » sous-titré en français, documentaire qui résume la vie du Smash Compétitif et son envol avec Super Smash Bros. Melee

Mais pour revenir au sujet de l’article, oui, Smash et plus particulièrement son aspect compétitif montre à quel point des fans peuvent soutenir une licence au point de la faire vivre à travers eux. Les différentes techniques de Smash devenues légendaires (le Wave-Dash, le L-Cancelling,….), les memes autour de la série (20XX, No Johns….), ou encore les joueurs, atypiques et ayant tous leur histoires ( Ken, the King of Smash, The 5 Gods, the God-Slayer….).

C’est ça qui rend le Smash compétitif si attrayant et spécial : il ne s’est pas bâti grâce au développeur, mais par des fans, qui ont crée, popularisé et fait évoluer l’aspect compétitif de leur licence, au point de la propulser jusqu’aux étoiles…

Résultat de recherche d'images pour "JoJo"
Une autre exemple du genre, mais dans un autre style

Après oui, Smash n’est pas l’unique exemple de ce genre, il y en a plein, des licences qui ont survécus grâce à leur communauté.. Je peux par exemple penser à la communauté de JoJo’s Bizarre Adventure, qui s’est dernièrement manifestée en masse sur Internet afin de réclamer une adaptation de la partie 6 du manga de Hirohiko Araki, Stone Ocean. Après, le deuxième but d’une communauté est selon moi d’être attrayante et agréables envers les néophytes ou les nouveaux venus dans leur rapport à la dite-licence, afin qu’elle puisse grossir au mieux (je sais pas si c’est très clair ce que je viens de dire…).

Mais malheureusement, parfois une communauté de fans peut déraper et provoquer le déclin de la licence de leur coeur, voire la décrédibiliser aux yeux des autres…


Le Côté Obscur des Fandoms

Résultat de recherche d'images pour "Byleth in smash"

Revenons deux minutes sur la communauté de Super Smash Bros, le 16 janvier, avec l’annonce de Byleth en personnage jouable, et le torrent de haine qui s’en est suivi sur Internet. Trailer de personnage le plus disliké sur YouTube, un hastag rempli à 95% de haine sur Twitter. Tout ça pour un perso de Fire Emblem, qu’on traite d’épéiste alors que c’est uniquement 2/5 de son moveset, qu’on traite d’inutile alors que ces même personnes veulent Crash Bandicoot voire des monstruosités comme des persos de Fortnite dans Smash…. Pourquoi ? Parce que c’est pas le perso que vous voulez ?

Je prie de tout coeur pour l’intégration de Bandana Waddle Dee et de Amaterasu depuis plus de 10 ans, et je n’ai pas déferlé ma haine sur Internet. Je suis resté calme, tout en saluant le travail de Sakurai, qui à la manière de George Lucas devient de plus en plus prisonnier de sa licence. Ce n’est pas le perso que vous voulez ? Ok, souhaitez la joie et le bonheur à ce qui voulait ce dit-perso dans Smash et attendez le prochain, c’est pas compliqué !

Et non, vous continuez à vous comporter comme des enfants pourrir gâtés « Ouais mais Dixie elle aurait un meilleur moveset ! » « Il a pris la place de Spyro !! » « C’est pas Geralt donc c’est nul !! »… Franchement, c’est ridicule…..

Image associée

Penchons-nous maintenant sur un acte des plus déplorables, des plus dégoûtants, des plus horribles… Deux ans après sa sortie, Star Wars Epidoe VIII : Le Dernier Jedi (oui parce que le « The » de « The Last Jedi » est au singulier bande de nouilles) continue de diviser les fans sur sa qualité. Pour ma part, je trouve que le film a d’énormes qualités en tant que film, mais a beaucoup de défauts si on le considère comme deuxième épisode d’une trilogie…

Mais à côté du débat sur la qualité du film, ce qui est déplorable c’est l’harcèlement qu’à subit Kelly Marie Tran, actrice de Rose Tico, tout ça parce que son personnage serait mauvais… Alors, pour ma part je trouve le personnage très bon, car il nous montre ce que serait une personne lambda dans un monde aussi fantastique et merveilleux que celui de Star Wars, mais reste que le harcèlement est un acte impardonnable….

Et ce n’est que le côté émergé de tous les tarés qu’il y a dans la communauté de Star Wars, qui possède également énormément de bonnes personnes, attention !! Beaucoup de gens sont très agréables et gentils dans cette communauté !! Mais que ce soit dans la communauté Star Wars, ou partout ailleurs, voir des gens se disputer et gueuler un peu partout freine forcément le développement de la série….

Résultat de recherche d'images pour "anime chain"

Car il y a une chose que les fans très conservateurs sur leur licence oublient : Le créateur n’a aucun lien avec sa fanbase, il n’a aucun compte à leur rendre.

Par exemple la communauté de Go-Toubun no Hanayome, en feu depuis la révélation de la mariée (qu’on va appeler Mme. X), remettant soudainement en cause la qualité du manga alors que 2 semaines avant ils acclamaient le manga (je ne parle pas de TOUTE la commu de Go-Toubun, mais seulement de quelques cas sûrement minoritaires, qui ironiquement crient le plus fort. Et voir des gens comme ça peut sûrement freiner les créateurs en question. Alors oui, vu comme ça on dirait que je demande à ce qu’on soit tous très gentil et attentionnés mais non, juste que vous pouvez vous faire entendre autrement qu’en harcelant quelqu’un ou en menaçant de mort un créateur.

Nous avons la chance de vivre une époque où il est très facile d’interagir avec des personnes qui apprécient les mêmes choses que nous, alors ne gâchons pas cette chance et profitons-en !!

Résultat de recherche d'images pour "anime sakura tree"

Merci à tous d’avoir lu la dernière Analytique de janvier (plus de détail dans le résumé hebdo) !! C’est l’un des nombreux sujets qui me tenait à cœur, et j’espère que vous serez au rendez-vous !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s