Test N°11: DaemonXMachina

Résultat de recherche d'images pour "DaemonXMachina"

Aujourd’hui, pour le dernier test de l’année, on s’intéresse à DaemonXMachina, exclusivité Nintendo Switch sortie en septembre dernier. Jeu de mécha qui aura donné pas mal de sueurs froides lors de sa démo, voyons voir ce qu’il a dans le ventre !!

DaemonXMachina est donc un jeu d’action dans lequel vous vous retrouvez aux commandes d’un immense mécha, nommés « Arsenals » dans le jeu, et avec lequel vous partez dézinguer des robots dans des zones ouvertes, mais malgré tout assez petites.


Un gameplay correct

Résultat de recherche d'images pour "DaemonXMachina"

On va commencer par les bons points: DaemonXMachina est très agréable dans son gameplay. On sent que Marvelous a tenu à peaufiner au mieux son gameplay, notamment après les retours de la première démo gratuite, qui étaient assez mitigés. Le jeu est fluide, en plus de 40H de jeu, je n’ai eu aucun ralentissement notable. Le gameplay est de son côté très facile à prendre en main. Pour vous dire, je considère que le gameplay de DaemonXMachina est sa plus grande réussite: L’Arsenal est plus que maniable, tout est extrêmement bien indiqué, on regrettera juste le manque de précision de la visée, voire un bouton de verrouillage de caméra autour d’un ennemi. Mais à part ça….

Le gameplay est juste excellent. De même pour les possibilités qu’offre le jeu afin de personnaliser son personnage et son mécha. Quasiment une dizaine de types d’armes, avec des effets divers et variés, allant de la bombe d’acide à l’électrocution, en passant par des lances-flammes, les mitrailleuses classiques, des lasers, des épées lasers, des lances-missiles, des gros lasers à équiper à l’arrière de l’Arsenal (oui ils aiment bien les lasers Marvelous)….. Et ce n’est pas fini. Bon je vais pas vous faire une review de tous les équipements de DaemonXMachina à la « Everyone is HERE! » mais sachez juste que vous avez de quoi faire, mais genre vraiment de quoi faire. Parce que les équipements de l’Arsenal n’est que la surface de l’iceberg.

Résultat de recherche d'images pour "Daemon X Machina body modification"

Il est par exemple possible de mécaniser le corps de votre pilote, contre des pièces sonnantes et trébuchantes, afin d’améliorer vos statistiques (mais aussi de vous faire petit à petit ressembler à un robot) ou de vous donner de nouvelles capacités sur le terrain, comme un double saut ou la possibilité de planer. Car vous pouvez sortir de votre Arsenal et vous balader tranquillement sur le terrain, cependant vous serez bien plus fragile et limité…

On peut aussi parler des modifications qu’il est possible d’apporter à l’Arsenal, avec un tableau de statistiques vraiment très très détaillé, à tel point que on ne comprend pas à quoi servent x ou y choses (par exemple, est-ce que quelqu’un sait à quoi sert la mémoire de l’Arsenal ? Vu que j’ai rien remarqué de différent en dépassant la limité indiquée….). Mais ça permet vraiment d’optimiser la recherche du meilleur équipement, parce que DaemonXMachina intègre, Dieu merci, un menu pour comparer les stats entre la pièce d’équipement ou l’arme équipé avec une autre… Le calvaire que ça aurait été sans ça…

Résultat de recherche d'images pour "DaemonXMachina"

Les missions de DaemonXMachina sont également très variées: combat « classique », style « Éliminez 45 ennemis », du gros boss robot à défoncer en détruisant les parties de son corps une à une, de l’escorte (les missions les plus stressantes au passage)…. Sans compter que les aléas d’un terrain changent d’une mission à l’autre (la mission où il faut détruire des météorites, j’espère que tu brûlera dans le même enfer que La Triforce de la Honte). DaemonXMachina se paye même le luxe d’intégrer des foutues missions d’infiltrations !! Missions d’infiltrations qui sont en plus de ça très bien foutues et stressantes !! Alors que c’est à la base un jeu où tu défonce des robots avec un plus gros robot qui a une épée !!! Bref, vous aurez compris, DaemonXMachina fonctionne niveau gameplay et level-design.


Un scénario désastreux

Résultat de recherche d'images pour "Daemon X Machina characters"

Par contre niveau scénario, je vais être franc, soit j’ai pas compris, soit c’est juste très, très mauvais… C’est cliché, mal organisé et mis en place de manière désastreuse. Aucune mise en scène dans le scénario, que des plans fixes sur les personnages ou sur un Arsenal…. C’est nul ! Même Pokémon fait mieux pour vous dire, c’est juste lamentable. Surtout que de ce que j’ai compris, le scénario part assez loin et a des idées…. Mais c’est insuivable. Je crois qu’il y a un délire avec des IA corrompues, des gros robots nommés « Immortals » (merci de me piquer l’idée hein ! JE TRAVAILLAIS SUR UN SCÉNARIO QUI A CE NOM BANDE DE PAS GENTILS !!!!!) et puis….

Bah c’est tout ce que j’ai compris. Y’a aussi un délire avec des gigantesques entreprises et la Lune qui aurait polluée la planète… Et à part ça… que dalle. Donc ouais, niveau scénario, c’est vraiment lamentable. Et le pire, c’est que la musique est elle très bonne !!

Rien que le thème principal du jeu, que je vous ait présenté dans mon article sur mes OST de l’année est excellente, et c’est le cas du reste de l’OST du jeu, qui accompagne parfaitement les situations ! Alors pourquoi faire une histoire aussi moisie et difficile à suivre ?

Résultat de recherche d'images pour "Daemon X Machina explosion"

Côté graphismes, le jeu s’en sort bien. Les explosions sont magnifiques, comme la globalité des effets du jeu en fait. De même pour la globalité des graphismes juste beau, mais sans plus. De même pour la durée de vie, qui est à peine correcte…

Ça se sent que je suis saoulé non ? Que ce test m’énerve à l’écriture, non ? Parce que je vais être honnête: Daemon X Machina m’a globalement déçu. Je n’en attendais rien, J’AI GAGNE CE JEU A LA PGW, mais il m’a déçu. Il m’a déçu car il commençait très bien, sur de très bonnes bases, mais qu’il est très expéditif. Et j’illustrerai ça de cette manière: pour monter de « rang d’Outer » dans le jeu, il faut effectuer toutes les missions du rang.

Pour les rang E et D, c’est au moins 25 missions pour chaque rang, c’est très long. Mais à partir du rang C, ça diminue, jusqu’à atteindre 10 missions pour le dernier rang du jeu…. Ajoutez à ça que les personnages continuent à vous appeler « Rookie » alors que vous êtes théoriquement l’un des Outers les plus puissants et influents…

Vous pouvez pas faire comme dans Astral Chain, où les personnages disent « Eh toi! » ou « tu » pour nous désigner ? C’est pas compliqué nom de Dieu !! Bref, passons à la notation, qui sera pas très brillante, car j’en ai juste marre.

Notation:

Gameplay et level-design: 16/20

Graphismes et chara-design: 15/20

Scénario: 5/20

Musique: 15/20

Durée de vie et plaisir de jeu: 13/20

Total: 64/100 = 12,8/20

DaemonXMachina n’est pas un mauvais jeu. Et ce n’est pas un bon jeu. C’est un jeu correct, sans plus. Un jeu qui fait dans le déjà-vu, et qui ne parvient jamais à emmener le joueur avec lui, comme pouvait le faire Astral Chain, que je trouve même sous-noté maintenant. Je ne sais pas si DaemonXMachina mérite une suite, je ne sais pas ce que ça donnerait, vu l’état du jeu original, qui aurait grandement mérité un report, surtout avec le catalogue de fin d’année 2019 de la Switch…. Après, si vous tenez à jouer au jeu, jouez-y pour 20 euros, 30 euros maximum, c’est le max que je peut vous conseiller

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s