Test N°9 : Bravely Default

Résultat de recherche d'images pour "bravely default"
Le meilleur RPG sur 3DS

Aujourd’hui on s’attaque à Bravely Default, jeu de Silicon Studio et édité par Square Enix. J-RPG exclusif à la 3DS sorti en 2012 au Japon et en 2013 dans le reste du monde, Bravely Default est aujourd’hui considéré comme le successeur des J-RPG dits à l’ancienne. Et avec l’annonce d’une suite/reboot sur Switch l’année prochaine, le moment était idéal.Mais qu’à t’il réellement dans le ventre ? Voyons ça ensemble. Ah ET JE VAIS SPOILER LE JEU. SI VOUS NE L’AVEZ PAS FAIT FAITES-LE AVANT, AFIN DE NE PAS VOUS SPOILER LA FIN DU JEU !!!!!

Résultat de recherche d'images pour "bravely default intros"
L’intro est très jolie, dommage que ce style ne se retrouve dans aucune autre cinématique

Bravely Default est donc un J-RPG fait comme à « la bonne époque ». Côté scénario il ne faut donc pas vous attendre à côtoyer des chefs-d’oeuvre. Des cristaux à délivrer, ici 4: La Terre, Le Vent, L’Eau et Le Feu. Donc oui, niveau scénario on est vraiment sur du très très basique. CEPENDANT, une révélation vient rehausser le niveau du scénario mais elle arrive juste avant le chapitre final du jeu, ce qui fait que pas mal de joueurs seront déjà lassés avant la révélation. (surtout que sur 8 chapitres, 4 nous font faire la même chose, en nous faisant visiter les même endroits…. Après pour ma part ça allait, mais je peux comprendre que on peut trouver la chose assez répétitive).

Résultat de recherche d'images pour "characters bravely default"
Les 4 personnages principaux

Le scénario nous fait donc incarner Tiz, Édéa, Ringabel et Agnès. Ces 4 adolescents partent donc à l’aventure afin de secourir les cristaux en combattant l’anticristallisme, qui considère les cristaux uniquement comme des sources d’énergie et non comme des objets sacrés. Nos 4 héros seront également accompagnés de Airy, petite fée, qui se révèlera être l’antagoniste du jeu, liant des mondes en éveillant leurs cristaux afin de les donner à son maître Ouroboros, pour qu’il puisse les absorber pour sortir de l’Aurore Sombre. Et c’est déjà un très bon point, puisque vous pouvez enfin défoncer ces foutues fées qui nous emm*rdent depuis Ocarina of Time !!

Résultat de recherche d'images pour "airy bravely default"
Airy, espèce de saloperie d’insecte de m*rde, viens là que je t’arrache les ailes avec de l’acide sulfurique !!!

Niveau gameplay, c’est du JRPG, donc du combat tour par tour comme ce qui se faisait dans les Final Fantasy et ce qui se fait dans Dragon Quest. Je vais donc principalement juger sur ça, car descendre le gameplay d’un jeu du genre en disant que c’est nul parce que on peut pas sauter et que y’a pas d’infiltration, ce serait comme descendre l’histoire d’un Mario sous prétexte que y’a pas de réflexion intellectuelle.

Résultat de recherche d'images pour "battle bravely default"
Le gameplay utilise à la perfection les deux écrans de la 3DS

Le gameplay de combat de Bravely Default est à la fois classique et novateur. Laissez-moi expliquer. On retrouve donc les indétrônables « jobs », classes de compétences, ici au nombre de 24, avec des classiques comme le Mage Blanc, l’Invocateur ou le Voleur mais aussi de petites nouveautés comme le Chanteur ou l’Ensorceleur d’Armes. Ces classes vont donc déterminer le rôle de vos 4 personnages au combat, qu’on peut répartir en plusieurs catégories: Dégâts/ Soutien/ Magie/ Tanks. Les classes que j’appelle des classes « Dégâts » sont des classes qui offrent peu de bonus de résistance, comme les classes Voleur ou Moine, mais qui sont spécialisés dans la distribution de grosses patates à 9999 dégâts. Généralement, ces classes ont des attaques qui leur retirent des points de vie, tout en maximisant les dégâts (on peut penser à la classe Chevalier Noir, basée sur ça). Les classes Soutien sont, comme leur nom l’indique, des classes qui restent en retrait en combat, tout en maximisant les stats des autres personnages afin de les aider dans leur rôle. Si ces classes ont généralement plus de résistances que les classes « Dégâts », mais elles restent assez fragiles. On peut penser à l’Ensorceleur d’Armes ou au Mage Temporel parmi les classes « Soutien ». Les classes dites « Magie » sont des classes polyvalantes qui utilisent la magie pour faire des dégâts, mais également pouvoir soutenir ses alliés, comme le Mage Noir ou le Mage Rouge. Et enfin les classes « Tanks » sont des classes qui encaissent bien, comme le Chevalier ou le Maître des Potions

Résultat de recherche d'images pour "jobs bravely default"
Les 24 jobs de Bravely Default

Mais Bravely Default introduit également deux éléments qui font la profondeur de son gameplay: le « Brave » et le « Default », qui influe sur les « PB ». En gros, en faisant un « Default », vous vous mettez en garde et vous protégez pendant un tour, tout en gagnant un PB (vous pouvez en avoir un maximum de 3). Ainsi en consommant 1 PB, vous pourrez effectuer une action supplémentaire dans ce tour grâce à l’action « Brave ». Cependant si vous vous retrouvez avec des PB négatif, vous ne pourrez plus rien faire jusqu’à qu’ils reviennent à 0.

L’intégralité de l’OST du jeu, un chef-d’oeuvre pour moi.

Mais le jeu brille non seulement par son gameplay, mais aussi par sa musique, qui est encore aujourd’hui pour moi un chef-d’oeuvre inégalé. J’en reparlerais dans un article dédié en fin d’année mais Bravely Default a pour moi l’une des meilleures OST de la décennie. L’OST est non seulement parfaite, mais aussi intégré au gameplay via les coups spéciaux, vu que les boosts de statistiques provoqués par ceux-ci durent tant que le thème des coups spéciaux ne s’est pas terminé. Un idée grandiose. Le seul point noir du jeu est donc pour moi son niveau graphique, qui fait tout de même assez pâle figure, surtout en comparaison avec d’autres jeux 3DS. Les personnages sont animés de façon simples, et le jeu réutilise ce que faisait les anciens Final Fantasy: un plan fixe sur lesquels se déplace les personnages animés. Et si ça marchait il y a quinze ans, aujourd’hui, ça passe forcément un peu moins. Dommage….

Résultat de recherche d'images pour "bravely default first city"

Notation:

Gameplay et level-design: 19/20

Graphismes et chara-design: 16/20

Musique: 20/20

Scénario: 17/20

Durée de vie et Plaisir de Jeu: 14/20

Total: 86/100 = 17,2/20

Bravely Default est un excellent jeu, il n’y a aucun soucis à se faire là dessus. Son OST est parfaite, son gameplay est très bon et son scénario fait le taf. Cependant, le jeu n’est pas à mettre entre toutes les mains, vu comment il réutilise les codes d’anciens Final Fantasy.

Un commentaire sur « Test N°9 : Bravely Default »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s