Amachronique N°4: Nanatsu no Taizai/Seven Deadly Sins

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins"
Les Seven Deadly Sins. De gauche à droite: rang du haut: Escanor, Merlin, Gowther, Diane. En bas: Ban, Meliodas et King

Aujourd’hui Amachronique qui me tient particulièrement à cœur, car on va parler de Seven Deadly Sins, un manga qui m’a marqué, et pas forcément pour les bonnes raisons. Je vais un peu vous parler de ma vie mais quand j’étais encore en primaire, avec mon meilleur ami on était très fan de manga (on parlait très souvent de One Piece et on allait à la Japan Expo ensemble, accompagnés bien sûr, respectez les règles au quotidien bande de chenapans) et justement, avant que nos goûts et nos parcours scolaires nous séparent, il m’avait conseillé Seven Deadly Sins, manga que j’avais trouvé très mauvais à l’époque. Mais voyant le succès croissant du manga, je me suis tant bien que mal motivé à m’y mettre, en espérant tant bien que mal que j’allais aimer, afin de ne plus avoir de regrets par rapport à ça. J’ai donc regardé toute la saison 1 et…. ça m’a plu. J’ai donc enchaîné sur la saison 2 et sans m’en rendre compte, j’avais rattrapé tous les scans. Donc si tu passe par ici, très cher ami dont je tairai le nom, je tiens à m’excuser pour ce que j’ai pu dire à l’époque…

Mais arrêtons de parler de moi et retournons à l’oeuvre de Nakaba Suzuki. Seven Deadly Sins, c’est quoi ? Eh bien c’est un shônen qui prend place dans un univers d’héroïc-fantasy médiévale. Comprenez par là qu’il s’agit d’une histoire de héros qui combattent des créatures, souvent d’origine démoniaque. Et bien c’est exactement ce que fait Seven Deadly Sins, sauf que sa particularité réside dans ses personnages, tous très bien développé. Pour dire, même les personnages les plus secondaires et même le personnage mascotte qui sert un peu de gag ambulant ont un développement… C’est pas génial ??

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins hawk"
Même ce truc a un développement….. ET EN PLUS IL EST TRES REUSSI !!!!

Seven Deadly Sins brille donc par la qualité de ses personnages, ok, mais qu’en est-il de son scénario ? Parce que c’est cool d’avoir des personnages super cools et tout, mais quand ton scénario pue ça sert à rien… Et dans le cas de Seven Deadly Sins, je dirais que le scénario est excellent sur la 1ère partie, bon sur la deuxième, et moyen puis nul puis tout pourri puis « MêmeCyrilHanounaFeraitMieux » (je fais ce que je veux c’est mon site)… Alors en soit si les protagonistes ne sont pas à l’origine de la décadence de Seven Deadly Sins, et bien qu’est-ce qui a pu causé son déclin ? Pour moi, il s’agit sans aucun doute de ses antagonistes. Si les antagonistes des deux premières parties, Hendrickson et les 10 Commandements sont excellents, on ne peut pas en dire autant des antagonistes de la 3ème partie. Hendrickson était excellent surtout par rapport à sa fonction narrative: réaliser la transition vers les véritables « méchants » de l’histoire, et c’est quelque chose qu’il a réalisé avec brio. Et de leur côté, les 10 Commandements excellaient car ils étaient de parfaits opposés aux Seven Deadly Sins, au point où certains Commandements avaient des armes et des comportements semblables à ceux des Sins (Galan, qui a un super design d’ailleurs).

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins hendrickson"
Très bon antagoniste
Image associée
Rentre chez ta mère bordel !!!

Car le problème actuel de Seven Deadly Sins est un problème qui était très courant chez les mangas à succès et que on croyait disparu: les scénarios rallongés. Mais je vois quelques petits malins me dire « Mé Komen Ons Peh Aitre Sur Ke Leu Menga A Eté RalonG ? ». Et pour contrer cet argument, plus que foireux, au même niveau que les « Bah vas-y fait mieux », il ne faut pas chercher bien loin, Nakaba Suzuki avait déclaré fin 2018 vouloir mettre fin à son manga au 40ème volume, ce qui nous donnait une fin durant l’été, ce qui concordait avec une autre de ses déclarations, vers le chapitre 315. Or on est début décembre, et le dernier chapitre paru, le 335, commence l’arc du « Roi du Chaos » (ces noms à coucher dehors sérieux). Osez me dire que le manga a pas été rallongé. Osez me dire ça alors que Suzuki a annoncé ça alors que l’arc de l’époque, qu’on pensait naïvement être l’arc final, était avancé à plus de 50%. Osez me dire ça alors 7 des 8 personnages principaux avaient une conclusion au chapitre 333. Même une fin là, j’aurais toléré. Les Seven Deadly Sins (ouais c’est le nom du groupe de héros) étaient en paix, et Suzuki avait même mis en place des relations amoureuses demandées par les fans… Franchement je comprends pas. Le pire, c’est qu’il continue alors que les ventes de son manga fondent comme neige au soleil et la saison 3 de l’anime n’arrive même pas à stabiliser les ventes.. Et honnêtement ça me fait mal. ça me fait mal parce que je n’ai pas envie de finir Seven Deadly Sins avec le même sentiment d’amertume en bouche que lorsque je l’ai commencé.

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins elizabeth"
Elizabeth, héroïne du manga

Mais revenons un peu dans le positif, et par positif, j’entends les personnages du manga. Seven Deadly Sins a donc l’excellente idée de prendre 8 personnages principaux: les Seven Deadly Sins, qui se trouvent tout en haut de l’article et Elizabeth Liones, princesse du royaume de…. Liones, qui se trouve ci-dessus. On pourrait croire que avec 8 personnages à développer, la trame narrative va se perdre en chemin… Et non, même pas. Tous les personnage ont leur moment de gloire et leur flashback, c’est vraiment très réussis. Mais je ne vais pas trop en parler et réserver cela pour mon classement des personnages principaux dans le Top Amachornique:

Mon Classement des 8 personnages principaux de Seven Deadly Sins:

8-Merlin:

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins merlin"

Si le principe du personnage est très bon, une sorcière à la puissance virtuellement infinie, grâce à son pouvoir magique « Infinity »,et qui est encore et toujours en recherche de connaissance… Sauf que Suzuki en a fait un Deus Ex Machina ambulant et à force, c’est frustrant… Dommage car le design et l’histoire du Sanglier de la Gourmandise sont intéressants

7-Escanor:

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins escanor"

Clairement j’ai hésité à faire la différence entre sa forme « Nuit » et sa forme « Jour » tellement les deux s’opposent… comme le jour et la nuit (riez svp). Escanor est donc le Lion de l’Orgueil, au pouvoir croissant le jour mais ridiculement faible la nuit, au point d’être même inférieur à celui de Hawk, le cochon gag-ambulant. Et autant j’aime beaucoup le background d’Escanor, ses pouvoirs et son « caractère nocturne », mais le ton méga hautain qu’il prend sous sa forme Jour me dérange.. Après oui, c’est le Péché de l’Orgueil, c’est normal..

6-Diane:

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins diane"

Serpent de l’Envie, Diane est une géante mesurant 9 mètres de haut et qui manipule la terre. En soit, ce qui m’empêche de classer Diane plus haut, c’est qu’elle est un meilleur personnage que Escanor et Merlin, mais que contrairement aux 5 autres, elle ne « décolle » jamais, ce qui m’empêche de la classer plus haut…

5-Gowther

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins gowther"

Bélier de la Luxure, Gowther est le personnage atypique de service qui prend des poses qu’on croiraient sortis de JoJo’s Bizarre Adventure et rejouant des scènes de livres plutôt que de dormir… Mais Gowther a aussi un pouvoir super badass, celui d’altérer la mémoire… Eh ouais c’est stylé. Mais ce n’est pas son unique atout car Gowther a également un background plus que développé mais… je vais me taire.

4-Ban

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins ban"

Renard de l’Envie, Ban est un voleur accompli. « Meilleur ami » de Meliodas, qu’il appelle « Capitaine », Ban brille dès le début du manga avec son passé car c’est le premier Sins à être développé. Cependant, côté puissance…. Disons que Ban n’est pas très puissant de base, et qu’il sert juste de gros tank grâce à son immortalité. Mais il reste très cool.

3-Elizabeth

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins elizabeth"

Princesse de Liones et troisième place du podium en étant le personnage le plus classable comme « waifu ». Pas mal non ? Après bon, un classement sur un site aussi petit que le mien n’a pas d’importance mais sachez que je parlerai peu de Meliodas et de Elizabeth, vu que leur développement est genre le plus important de tout le manga.

2-Meliodas

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins meliodas"

Je vais faire encore plus simple que avec Elizabeth: Très bon design+Pouvoirs stylés+Histoire qui défonce=Perso excellent

1-King

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins king"

C’est le best du best, point. Il a l’arme la plus stylé (une lance qui vole sérieux), des pouvoirs abusés, et il a un passé super développé…. Voilà.. King est pour moi le personnage le mieux mené du récit, tout en appartenant à une espèce que je trouve honnêtement à la fois adorable et épique. En plus de ça il partage avec Diane le 2ème flash-back le plus important de tout le manga, histoire de bien asseoir sa supériorité. King, t’es le best !!

Résultat de recherche d'images pour "seven deadly sins end"
L’affiche de la saison 3

Donc au final, devez-vous lire ou regarder Nanatsu no Taizai/Seven Deadly Sins ? Clairement, malgré sa troisième partie qui fait une chute au Purgatoire et le manga qui semble ne plus vouloir finir, oui, lisez Nanatsu no Taizai, il reste l’un des acteurs majeurs de la décennie. Je vous dirais même, au vu de l’arc qui s’annonce, lisez Seven Deadly Sins jusqu’aux chapitres 333/334 en considérant ça comme un épilogue, à moins que Suzuki se surpasse pour nous pondre quelque chose du niveau de l’arc de la bataille de Liones ou du tournoi des 10 Commandements, mais honnêtement, au vu de la qualité décroissante de l’arc de la Guerre Sainte, j’y crois peu. Mais lisez Seven Deadly Sins, et prenez votre pied. Littéralement, car sur la fin, vous aurez probablement envie de vous crever les yeux avec votre gros orteil. Mais pour moi, même si la fin du manga me décevra très probablement, je peux désormais refermer cette page de mon histoire, en me disant que j’ai moi-même corrigé ce que je considérait comme mon Péché, et ainsi avancer la tête haute sans regret.

Merci d’avoir lu cette Amachronique !! Pour rappel, si vous voulez soutenir le site, n’hésitez pas à en parler autour de vous et à vous abonner au blog, que ce soit par email ou par WordPress si vous l’utilisez, ça vous permettra d’être directement au courant si un nouvel article sort.

J’en profite également pour vous joindre la critique de Floriano (cliquez sur son pseudo) sur les personnages de Meliodas et d’Elizabeth, par contre il spoile jusqu’au tome 28 environ donc attention ! Mais sa chronique et analyse des 2 tourtereaux reste extrêmement. Franchement allez voir ce qu’il fait, c’est quelqu’un donc j’admire énormément le travail.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s